Cette semaine, Tendance Entreprise part à la recherche des nouveautés en matière de crowdfunding (financement participatif).

Petit rappel du concept ! Les plateformes de crowdfunding (financement participatif) utilisent le web pour mettre en relation des entrepreneurs en quête de financements, avec des particuliers désireux de faire fructifier leur argent, tout en soutenant l’entreprise qui leur tient à cœur. Les internautes contribuent au projet de leur choix, sous forme de prise de participation ou encore de don, en échange d’une contrepartie en nature.  Dans ce dernier cas, tout un chacun peut collaborer puisque les sommes demandées débutent à 5 ou 10 euros.

espace blanc

Du financement participatif en live !

Le 21e salon de l’entrepreneur parisien se déroulera les 5 et 6 février. L’occasion pour Wiseed, la plateforme de financement participatif, de transposer ses projets inscrits sur le web dans la vraie vie !

Les startups inscrites sur Wiseed ont subi le terrible vote des internautes. Les meilleures notes participeront à un concours de pitch en plein cœur du salon. Elles pourront ainsi communiquer au-delà du web et attirer de nouveaux investisseurs qui vont certainement se bousculer durant l’événement. Les prises de participation démarrent à 300 euros et peuvent atteindre 50 000 euros par personne.

6 projets sortent du lot, mais seuls 3 d’entre eux auront le privilège de booster leur communication sur le salon.

MYFEELBACK propose de créer, cibler et diffuser des questionnaires d’acquisition de données clients en multicanal.

financement participatif

PUR ETC. est un concept de restaurant-café « locavore » qui cherche à implanter de nouveaux établissements. La tendance du locavorisme à bel et bien le vent en poupe ! Elle se définit par une production réalisée dans un rayon de 100 à 250 km maximum du lieu de consommation. Baisse de la pollution due aux transports, soutien aux producteurs locaux : le modèle économique correspond aux enjeux actuels de notre planète. « Cueillis aux environs, cuisinés maison ! » : telle est la devise de Pur Etc.

financement participatif

PAYNAME est une application qui déclare, sécurise et réalise toutes les transactions de paiement digital (web et mobiles) destinées aux services entre particuliers (ménage, repassage, bricolage, garde d’enfant…).financement participatif

ARCHIMEDOX est un moteur de recherches destiné aux médecins, doublé d’un système de surveillance sanitaire. « Imaginez Google + avec Docteur House, vous obtenez Archimedox » !

financement participatif

ENNESYS 2014 recycle les eaux usées, le CO2 et les déchets organiques issus du BTP, dans le but d’alimenter des cultures dédiées à la création d’énergie, qui seront installées sur les toits, terrasses et façades des bâtiments.

financement participatifDEVATICS 2014 optimise les ventes des sites de e-commerce. L’entreprise utilise la technologie « Second Skin ». Ce logiciel d’intelligence artificielle accueille chaque internaute individuellement sur le site, le rassure, le guide et finalement, le pousse à l’achat.

Un tel événement nous rappelle que les besoins d’interactions humaines persistent malgré les grands atouts du web. Du crowdfunding à la vie réelle, il n’y a qu’un pas !

Qui seront les 3 grands pitcheurs ? Réponse le 6 février prochain au salon de l’entrepreneur parisien !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Financement

Crowdfunding : pour quoi, pour qui ? Le financement participatif a le vent en poupe

Le Crowdfunding, ou financement participatif, est une autre façon de récolter des fonds pour son projet d’entreprise. Par « autre façon », entendez en dehors des critères d’obtention d’un prêt bancaire et grâce à la participation d’un Lire la suite…

Financement

financement participatif : les astuces d’une campagne réussie

La nouvelle tendance du crowdfunding (ou financement participatif) séduit de nombreuses startups. Le marché voit ses adeptes croître à toute vitesse. Les projets se succèdent, tous n’arrivent pas à collecter les fonds espérés. Mais alors, Lire la suite…