Nouveau business USA !

Ou presque … On triche un peu avec une startup qui nous vient tout droit d’Australie.

Jay Boolkin fonde « Promise or Pay » …

Avec la conviction que nos échecs peuvent apporter à l’humanité.

La plateforme web nous propose de citer publiquement la résolution ou le challenge de notre choix (courir un marathon, arrêter de fumer …), puis de sélectionner une association à but non lucratif et un montant. Pour éviter les paroles en l’air, le tout sera affiché sur nos réseaux sociaux.

Vous finissez votre marathon ? Bravo à vous. Vous échouez à mi-chemin ?  La somme annoncée lors de l’inscription sera versée à l’organisme caritatif que vous aurez sélectionné au préalable.

Dans un tel contexte, qu’importe le dénouement, vous ne serez pas déçu.

« Se sentir bien, faire le bien ». Tel est le crédo de Jay Boolkin qui n’en est pas à son coup d’essai. Il avait déjà créé une société spécialisée dans l’aide au développement des associations par les médias sociaux.

promiseorpay.com

Promise or Pay est finaliste du grand concours Sydney, les Défis de l’Entrepreneuriat (en janvier 2014) et suscite l’enthousiasme des investisseurs mondiaux.

Promise or Pay ne vous rappelle pas quelque chose ? Le concept ressemble étrangement à cet engouement de nos stars planétaires pour se verser un seau d’eau glacé sur la tête , »pour la bonne cause ».

Promise or Pay, précurseur de l’Ice Bucket Challenge ?

http://promiseorpay.com/

Les nouveaux business USA sont sur Tendance Entreprise !

New York à la recherche du « coloc » charmant

Green Tango : la franchise prometteuse

Catégories : Digital

1 commentaire

A la recherche du "coloc" charmant - Tendance Entreprise · 9 juin 2017 à 12 h 57 min

[…] On a retrouvé l’instigateur de l’Ice Bucket Challenge […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

I accept that my given data and my IP address is sent to a server in the USA only for the purpose of spam prevention through the Akismet program.More information on Akismet and GDPR.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.