Un nouveau concept chez les entreprises du design !

Tendance Entreprise interviewe Blandine Delahousse et Charles-Emmanuel Debar, fondateurs de Studio Nostra.

Deux étudiants se croisent durant leurs études à la prestigieuse école Boulle, référence mondiale dans les métiers d’arts. Blandine Delahousse et Charles-Emmanuel Debar deviennent des designers de talent et fondent ensemble Studio Nostra, une entreprise éco responsable pas comme les autres …

Qu’est ce qui vous différencie d’une entreprise de design classique ?

Lors de nos études à l’école Boulle, nous avons travaillé sur des projets variés : design de mobiliers, architecture intérieure, projets d’artisanats. Au fur et à mesure, nous avons développé un intérêt croissant pour le travail du cuir. Nous avons suivi notre intuition et rencontré des tanneries. celles-ci se sont montrées très enthousiastes à l’idée d’utiliser leurs rebuts à des fins nouvelles.
Grâce à un partenariat avec l’une d’entre elles, nous avons lancé notre spécialisation dans la création d’objets et de revêtements de sol, en cuir recyclé.

rebus cuir Studio NostraDes matériaux chaleureux

Concernant le revêtement de sol, nous avons mis au point un matériau chaleureux et confortable doté de bonnes qualités d’isolation thermique et acoustique. Cette matière recyclée peut présenter des variations de couleurs et certaines traces qui racontent son origine naturelle.
Nous créons également des tapis en teintes naturelles, issus de différents tannages végétaux. Les couleurs sont alors aléatoires pour un rendu unique.

dalle studio nostra

Des matériaux recyclés

Nos produits sont tous issus des rebuts recyclés et fabriqués par nos tanneries françaises partenaires, dans le respect des règles de manipulation du cuir. Réutiliser leurs déchets leur permet de rééquilibrer la balance car c’est une filière qui valorise seulement 1/7ème des produits entrants. Le partenariat est donc gagnant-gagnant.

tapis studio nostra Avez-vous bénéficié d’aides type conseils, financements, sponsors / De la part de quelle structure ?

La tannerie Arnal a été notre première aide. Elle a totalement adhéré au projet et a financé la phase de recherche-développement. Sans elle, nous n’aurions jamais créé les prototypes de ces produits innovants.
Concernant le choix du statut juridique, nous avons bénéficié de conseils via le réseau des Boutiques de Gestion*, également via les Ateliers de Paris*.
Enfin, nous nous sommes rapproché du VIA* et de Lille Design* pour bénéficier de leurs contacts dans ce milieu.

Quel statut juridique avez-vous choisi ? Pour quelle(s) raison(s) ?

Nous sommes chacun auto-entrepreneur, pour la simplicité et le faible coût de ce statut ; l’idée étant de tester l’activité avant de créer une structure en commun (SARL ou SAS).

Quel a été l’acte ou l’événement déclencheur qui vous a fait passer du projet à l’entreprise ?

L’acte déclencheur a été notre première commande, totalement spontanée ! La Mairie de Paris souhaitait en effet acheter des dalles de cuir recyclé pour une scénographie d’exposition dans ses locaux. A ce stade, nous ne pouvions plus reculer.

fabrication cordeau

Décrivez-nous une journée type :

Rendez-vous à 9 heures pour un brief de la journée et la répartition des tâches. Notre travail est scindé en 2 parties :
– Mailing, prises de contacts, recherche de partenaires et de fournisseurs. Notre discours commercial est maintenant bien rodé

– Travail sur les projets : dessins, maquettes, réalisation des 3D …

Quel conseil donneriez-vous à quelqu’un qui souhaite sauter le pas de la création ?

Il est important de se lancer avec un réseau qui apporte des clients potentiels. Le tout est de trouver le bon réseau. Il ne faut pas avoir peur d’aller à la rencontre des gens, de solliciter leur soutien. Il ne faut pas avoir peur de « galérer » les premières années.
Si vous n’avez peur de rien, l’expérience est passionnante.

comme un os - studio nostraDes perspectives de développement ?

Aujourd’hui, nous souhaitons proposer une gamme plus large de produits à base de cuirs recyclés.  Nous sommes en contact avec OSEO* depuis peu.
De plus, nous travaillons sur le projet « Comme un Os » qui vise à considérer l’os bovin comme un sous-produit exploitable. C’est un déchet abondant et coûteux à éliminer pour les industries agro-alimentaires. Pourquoi ne pas le considérer comme une matière à part entière ?

Pour en savoir plus sur Studio Nostra, rendez-vous sur www.studionostra.com

OSEO est une structure publique visant à accompagner les entrepreneurs dans des projets de création ou de développement de leur entreprise. OSEO propose plusieurs produits, notamment sous forme de garantie financière auprès des banques mais aussi sous forme de prêts ; le plus connu étant le PCE (prêt à la création d’entreprise) exclusivement destiné au financement de la trésorerie. OSEO propose également des aides à l’innovation (conseil, orientation et mise en relation) et permet aux entrepreneurs de bénéficier des aides spécifiques de l’Etat.

Le réseau des Boutiques de Gestion (BGE) est présent sur tout le territoire et propose un accompagnement personnalisé au montage de projet : business plan et prévisions financières, choix du statut juridique et du régime fiscal approprié.

Les Ateliers de Paris sont nés en 2005 d’une volonté politique de développer un pôle pour les créateurs parisiens.  Ces derniers peuvent ici bénéficier de conseils individuels, de formations et d’échanges ; c’est aussi un show room et une pépinière qui fourmille de créateurs de mode, d’artisans d’art et de designers. Le lieu est emblématique puisque les Ateliers de Paris sont situés dans les anciens locaux de Jean-Paul Gaultier, rue du Faubourg Saint-Antoine à Paris.

VIA est une association fondée en 1979 sur l’initiative du Comité de Développement de l’Industrie Française de l’Ameublement (CODIFA), avec le soutien du ministère de l’industrie. VIA accompagne les entrepreneurs des métiers du meuble dans leurs décisions stratégiques ; il propose aussi un réseau complet de partenaires.

Lille Design a été fondé en 2011 sur l’initiative de Lille Métropole Communauté Urbaine et propose l’organisation d’événements pour promouvoir le design et les designers français, également une aide à la création et au prototypage.


2 commentaires

Ayham · 30 décembre 2013 à 7 h 58 min

De l’os recyclé, jamais entendu parlé. Espérons que le consommateur final sera au courant de ces matériaux avant de les utiliser.

nouveau concept entreprise du design-Tendance Entreprise · 2 octobre 2014 à 22 h 51 min

[…] Rencontre avec Studio Nostra : le design de l’os et du cuir recyclé […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.