gadgets techniques ou véritable phénomène qui transforme le paysage économique ?

Ah les belles années 90 ! À jamais marquées par l’avènement d’Internet ! Souvenez-vous de ce nouveau monde qui s’offrait à vous. La Toile était un gigantesque listing d’e-commerçants et de conversations enflammés sur MSN (nos banquiers tremblent encore au souvenir de nos factures ADSL).

C’est alors qu’au début des années 2000 naissent les premiers blogs et la tendance « blogosphère ».
Les internautes ne voulaient pas uniquement consommer mais bel et bien s’exprimer. Plus qu’une place des marchés, Internet devenait une véritable plateforme d’échanges.

Le Web 2.0 commençait sa belle envolée.

C’est quoi, le Web 2.0 ?

Le Web 2.0, pour Web 2de génération, définit l’ensemble des fonctionnalités qui permettent de simplifier l’utilisation du web. Grâce au Web 2.0, tout un chacun peut créer sa plateforme de e-commerce, son e-magazine, son blog, sans connaissance informatique particulière.
Surtout, le Web 2.0 devient le symbole de l’interactivité. De cette facilité d’utilisation s’est construite une tendance de fond, où l’internaute devient un véritable acteur de la Toile.

Partage de contenu : le web participatif

logo napster

Les blogs ont été précurseurs dans la création et le partage de contenus.

Les e-commerçants ont ouvert leurs sites au CtoC (« du client au client ») grâce aux commentaires, aux forums de discussions ou encore aux systèmes de notation des produits …

Les médias font intervenir leurs lecteurs et deviennent « médias sociaux »

Les nouvelles fonctionnalités du Web 2.0 transforment le paysage du net. Les sites ne sont plus isolés les uns des autres. Les internautes  façonnent la Toile.

 

Le web devient alors « le web participatif ».

Création de contenu : le web collaboratif

L’avènement des réseaux sociaux marque un tournant. L’internaute ne va pas seulement échanger des informations, il va contribuer pleinement à la création d’un site. Que serait Facebook sans ses adhérents ou encore Wikipedia dont l’existence est entièrement due à la participation de ses contributeurs ?

Le web participatif devient alors le web « collaboratif ».

Le web communautaire

Des fanas de cuisine aux passionnés de chevaux, les internautes se regroupent aujourd’hui par centre d’intérêt.

Du web collaboratif va naître le « web communautaire ».

Il semble de bon ton aujourd’hui d’appartenir à une « Web Community » et la tendance n’en est qu’à ses prémices.

Pour exemple, le groupe Rollyo permet de créer ses propres moteurs de recherche en fonction des thématiques souhaitées, pour les partager ensuite avec les membres de la communauté. L’alternative défierait presque Google …

Un tantinet ingrat en ces temps de crise, Cooptin révolutionne les sites traditionnels de recrutement. Cet outil, crée par l’agence Keljob, permet au recruteur de sélectionner les personnes (appelées les coopteurs) qui auront accès à une offre d’emploi.  Nos coopteurs transfèrent ensuite l’offre à leur propre carnet d’adresses et bénéficient d’une prime si le recrutement est bouclé. Un système judicieux mais une communauté qu’il faudra absolument intégrer si l’on ne veut pas se retrouver sur le carreau …
 

Le Web 2.0 a bouleversé nos rapports au monde

Oui, le Web 2.0 ne définit qu’un ensemble de gadgets techniques qui permettent de simplifier l’utilisation du web. Il a pourtant structuré la Toile et bel et bien transformé nos rapports au monde : nos manières de consommer, de communiquer, de s’informer … Même de s’instruire !

The Teaching Company met en ligne les cours des meilleurs professeurs des États-Unis !

Pour une communication optimisée entre les citoyens et l’État, certains parlent même du Web 2.0 au service d’une démocratie 2.0.

Quelle sera la prochaine étape ?

Sur le même thème :

Tendance Web 2.0 : la curation pour soigner ma e-réputation

Rencontre avec Veloc : une plateforme communautaire pour les fanas de vélo ! 

Entrepreneurs : les meilleurs MOOCs

Catégories : Digital

3 commentaires

Fabienne · 8 septembre 2014 à 9 h 26 min

Malheureusement, la démocratise 2.0 n’est pas prête d’exister .. on en aurait bien besoin en ce moment !

Nouveau concept d'entreprise : le modèle économique des box | Tendance Entreprise · 18 juillet 2014 à 16 h 15 min

[…] – Tendance Web 2.0, la révolution économique […]

Les meilleurs MOOCs Entrepreneurs - Tendance Entreprise · 8 septembre 2014 à 8 h 42 min

[…] The Great Courses et les joies du Web 2.0 sont dans l’article : Web 2.0, la révolution économique […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

I accept that my given data and my IP address is sent to a server in the USA only for the purpose of spam prevention through the Akismet program.More information on Akismet and GDPR.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.