Nouveau concept pour les entreprises du web

nouveau concept pour les entreprises du webTendance Entreprise interviewe Matthias Berahya- Lazarus, Président de Bonial.

 

Matthias a toujours baigné dans le monde de l’entrepreneuriat. Après une formation HEC Entrepreneurs, il se spécialise dans le marketing digital puis se lance dans l’aventure Bonial. À la tête d’une successful startup à seulement 32 ans, Matthias nous dévoile les secrets de sa réussite.

espace blanc

Racontez-nous le concept de Bonial

Bonial est une plateforme web qui permet à l’internaute de consulter les catalogues, promotions et horaires d’ouverture de tous les commerces proches de chez lui. Le visiteur clique d’un catalogue à l’autre, sans se cantonner à ses marques de prédilection, un peu comme s’il feuilletait ses magazines. D’ailleurs, les visuels présents sur le site sont très proches des versions papier que l’on pourrait retrouver dans notre boîte aux lettres.

Nos clients sont les commerces de la grande distribution. En intégrant leurs prospectus et catalogues sur notre plateforme, ils touchent une audience plus large.

Bonial est la première filiale internationale de l’entreprise KaufDA, basée en Allemagne. Nos entreprises sont les pionnières dans le développement du groupe « Bonial International Group », qui s’est ensuite ouvert à la Russie (sous le nom de Lokata), au Brésil (Guiato) et à l’Espagne (Ofertia).

espace blanc

Comment a démarré l’aventure Bonial ?

J’ai rencontré les deux fondateurs de KaufDA par l’intermédiaire d’un ami commun. S’en est suivie une longue histoire entre nous ! Mon profil les intéressait, car j’ai géré durant 5 années « NM Médical », une PME spécialisée dans la vente à distance de produits médicaux. Cette expérience m’a permis de maîtriser parfaitement les logiques du marketing papier et digital, qui représentent la base de travail de Bonial.

KaufDA est née en 2008. Pour ma part, j’ai crée Bonial en 2011.

espace blanc

D’une rencontre fortuite s’est construite une grande entreprise. Comment passe-ton de l’idée à la concrétisation du projet ?

J’ai de suite senti un bon feeling avec les fondateurs de KaufDA. En plus, ils ont été très convaincants ! Il est vrai que l’entreprise fonctionnait déjà très bien en Allemagne. Ce n’était pas un gage total de réussite, mais cela m’a tout de même rassuré.

Mes connaissances dans le marketing digital ont fini de me persuader. En écoutant leur concept, j’ai senti le potentiel en France, où rien n’existait d’équivalent. Bonial est un tout nouveau concept pour les entreprises du web !

L’idée est brillante, mais il a fallu adapter le modèle au marché français et faire face aux complexités techniques et ergonomiques du site. N’oublions pas qu’un distributeur peut avoir jusqu’à 20 magazines différents à diffuser en simultané ! Heureusement, KaufDA m’a soutenu sur tous les plans.

espace blanc

Bonial conquiert les États-Unis !

nouveau concept pour les entreprises du webTout à fait ! Nous sommes très heureux et aussi très fiers de ce développement. Aujourd’hui, peu de sociétés françaises ont le courage de traverser l’Atlantique ; peut-être que nos actions les inspireront …

L’équipe a déjà été choisie sur place ; ce sont des vétérans de la grande distribution et des personnalités du monde de l’édition. Bonial International Group vient de débloquer 33 millions de dollars, dont une partie servira à notre implantation aux États-Unis.

Pour la petite histoire, nous avons prénommé notre entreprise américaine « Retale ». En anglais, le terme définit une manière de raconter un conte, une belle histoire que le distributeur aura envie de relater à travers ses catalogues.  En plus, « Retale » rappelle le mot « retail » (qui signifie commerce de détail »).

nouveau concept pour les entreprises du web

espace blanc

Avez-vous un conseil à donner à ceux qui souhaitent entreprendre ?

Vaste question !

L’entreprise est avant tout une affaire commerciale. La première énergie déployée doit servir à valider son modèle économique auprès de ses futurs clients. Cette première clientèle vous donnera une crédibilité face aux banques et aux actionnaires. La prospection commerciale doit être soigneusement préparée …

Concernant l’humain, je pense qu’il faut d’abord bien se connaître, être sûr de pouvoir assumer la charge de travail et de stress que l’entrepreneuriat engendre.  Nous ne sommes pas tous forcément compatibles avec ces contraintes, mais les tempéraments évoluent. On peut se sentir prêt plus tard … Il n’y a pas d’âge pour avoir l’envie et surtout la volonté d’entreprendre.

Bonial est présent sur le web,  en application pour iPhone, iPad et Android.

Découvrez le baromètre de la consommation connectée

Découvrez le chrono’ de la conso’

espace blanc

Vous êtes intéressés par les business made in US ‘ ?

New-York en Alsace avec Relooking Garage

La campagne à Manhattan

Green Tango, la franchise prometteuse made in US

Promise or Pay, allez-vous tenir vos résolutions ?


2 commentaires

Bonial publie son enquête "Baromètre de la consommation connectée" | Tendance Entreprise · 2 janvier 2014 à 16 h 21 min

[…] 20 décembre 2013 – Rencontre avec Bonial : à la conquête des États-Unis […]

Bonial, le chrono de la conso' - Tendance Entreprise · 26 septembre 2014 à 10 h 02 min

[…]  Et bien sûr, pour vous replonger dans l’ambiance de Bonial et lire les conseils avisés de cet entrepreneur à succès : Rencontre avec Bonial, à la conquête des Etats-Unis […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.